Le site de la gastronomie du Nord-Pas de Calais

La Belle Bleue

coinTransparentselectioncoinTransparent

  Le saviez-vous

La viande "Belle Bleue" a été la première viande bovine à bénéficier du Label Rouge au nord de Paris.

Filiere : Viandes, volailles, gibier, foie gras, escargot

La Belle Bleue

Historique :

Au début du siècle, la race bovine Bleue du Nord était réputée pour trois utilisations : le travail de la terre, le lait et la viande. Mais après la seconde guerre mondiale, une directive gouvernementale ayant pour objectif de limiter le nombre de races bovines françaises à 15 lui a porté un terrible coup : au début des années 1970, il n'y avait plus que 3 000 Bleues du Nord dans la région. C'est grâce à l'obstination de quelques éleveurs passionnés que la race a été sauvée. Aujourd'hui la région compte de nouveau plus de 15 000 têtes. Le développement de la race en Belgique a pris une orientation bouchère très marquée en sélectionnant les vaches et les taureaux ayant le gène de l'hypertrophie musculaire donnant des individus de type culard (avec une morphologie rebondie). Par contre, en France, on a privilégié la sélection sur le caractère laitier. Ces différentes stratégies ont abouti à une différentiation très importante entre des individus destinés exclusivement à la production de viande (Blanc Bleu Belge) et les troupeaux produisant de la viande et du lait (race mixte Bleue du Nord).

Production :

La Blanc Bleue se reconnaît à son pelage gris ardoisé (mélange de poils blancs et noirs aux reflets légèrement bleutés). C'est une vache de grand format (1,35 à 1,45 mètre). Le taureau atteint couramment 1 100 kg ; la vache, elle, oscille entre 700 et 900 kg.
Rustique, elle est bien adaptée aux caractéristiques des pâturages du Hainaut et de l'Avesnois. Elle produit près de 70% de morceaux de viande à cuisson rapide, actuellement recherchés par les consommateurs. La viande reçoit la marque Belle Bleue lorsque le bovin a été élevé dans des conditions naturelles: essentiellement une alimentation au pré, excluant les ensilages. La qualité de viande est alors exceptionnelle : texture d'excellente tenue, couleur rouge vif, grande tendreté, absence de graisse...

Recettes :

> QUEUE DE BOEUF « LA BELLE-BLEUE » A L’AMBRE DES FLANDRES ET AU MIEL DES 7 VALLEES
> PIECE DE BELLE-BLEUE AUX MOULES ET CREVETTES GRISES
> BOEUF A LA BIERE DE L'AVESNOIS
> POT AU FEU A L'ANCIENNE
> COTE DE BOEUF A LA MOELLE
> TOURNEDOS ET COULIS DE TOMATES AUX CAPRES